Olivier Arnaud, L'officiel